La charte du promoteur

Préambule

La PME, de nos jours, est au cœur de l’activité économique de tout pays avec, pour triple objectif : produire des biens et services utiles à la société, procurer des emplois et rémunérer les capitaux et l’Etat.

La PME est conduite par un promoteur dont la mission est d’atteindre les objectifs susvisés et de pérenniser son affaire. Un promoteur de PME en réseau, ici désigné promoteur, est celui qui gère une PME membre d’un groupe de PME répondant à certaines caractéristiques définies par les structures habilitées.

La charge de promoteur est une lourde responsabilité qui requiert un engagement fort, objet de la présente charte.

En conséquence :

  • Convaincu que le succès de l’entrepreneuriat repose sur certaines valeurs dont le promoteur doit être porteur ;
  • Conscient que l’échec d’une PME a des répercussions incalculables tant sur le promoteur, sa famille, sa région, le pays, que sur la communauté même des promoteurs et des personnes qui ont placé leur confiance en lui ;
  • Et, dans l’absolue nécessité de renforcer la confiance entre tous les acteurs du secteur des PME, par la réussite des programmes visant la densification du tissu des PME performantes en Côte d’Ivoire ;

 

Le promoteur s’engage à :

Article 1

Œuvrer afin que sa PME existe et prospère en vue d’atteindre, voire dépasser les prévisions d’emplois, de chiffres d’affaires, de cashflow et de capacités de remboursement des emprunts ;

Article 2

Veiller au maintien et à la sauvegarde du capital investi et de tout le patrimoine de sa PME ;

Article 3

Exercer la bonne gouvernance et mener une gestion comptable et financière rigoureuse en respect des règles et procédures exigées en la matière ainsi que fournir aux échéances prévues les documents adéquats aux interlocuteurs idoines.

Article 4

Respecter ses engagements vis-à-vis des partenaires de sa PME que sont principalement  : les employés, les clients, les fournisseurs, les banques, les actionnaires, l’administration fiscale et sociale ;

Article 5

Développer le « bon » profit de promoteur en toute situation de management rencontrée, à savoir la capacité d’écoute, le sens relationnel, l’anticipation, la rigueur, la persévérance, la remise en cause, le sens d’initiative, le sens de la responsabilité, etc. ;

Article 6

Tout mettre en œuvre pour éviter la faillite. Toutefois, si cela advenait, être prêt à subir la rigueur de la loi, en particulier, les sanctions retenues collégialement par les membres du réseau de PME dont le promoteur est membre solidaire à part entière ;

Article 7

Mériter le respect de tous par son professionnalisme  : les employés, les actionnaires, les membres de la communauté des promoteurs, les autorités locales, et tout partenaire à sa PME ;

Article 8

Etre un exemple de réussite, une source d’émulation pour les jeunes de sa régions et du pays afin de matérialiser l’espérance promise à l’humanité comme l’enseigne l’hymne national ;

Article 9

Faire le serment de consacrer tout ce qu’il a d’intelligence, d’âme, de cœur, de puissance physique et intellectuelle à la vie de sa PME et au renforcement de la confiance placée en chaque promoteur ;

Article 10

Se conformer, de bonne foi, au respect strict de la présente charte.

 

Fait à Abidjan, le 22 mai 2014

Le Ministre du commerce, de l’Artisanat

et de la Promotion des PME

Jean-Louis BILLON