Cette holding porte sur la création dans 10 localités de la Côte d’Ivoire de 10 unités de transformation de cacao en produits semi-finis (beurre et poudre). Ce projet va broyer environ 21% de la production nationale de fèves. Il répond à l’appel de l’Etat de Côte d’Ivoire de porter le taux de transformation dans le pays, actuellement de 35%, à plus de 50%.